Renovation d’un Stanley 45

IMG_0311

En fouinant dans la maison de ma grand-mère, je trouve une boite en métal en mauvais état. Je l’ouvre et découvre un Stanley 45. Facile à identifier puisque c’est l’inscription que je vois. J’en parle à mon père, qui me dit qu’un oncle de la famille l’avait ramené d’Amérique. Effectivement, j’ai d’autres outils qui viennent de là-bas dans l’atelier. Je fais des recherches, regarde des vidéos et je dois dire que les résultats trouvés me laissent de marbre. Et l’idée de travailler avec, m’enthousiasme.  Faute de temps, deux ans après, je me décide enfin à le rénover.

Première étape le démontage :

Je commence donc à démonter les différents morceaux et les identifie en prenant des photos. Il se démonte facilement et la corrosion n’a pas trop fait son effet. Bon il était bien rangé au grenier, dans sa boite en fer. Peut-être pour ça qu’il est bon état.

La partie principale.

IMG_0314

La deuxième partie.

IMG_0312

La troisième partie, le guide.

IMG_0313

Un accessoire qui pour l’instant n’a pas trop attiré ma curiosité. On verra bien par la suite à quoi il sert.

IMG_0315

Deuxième étape le bain :

Ayant déjà rénové d’autres outils, j’utilisais du vinaigre blanc à 14°. Mais cela ne m’a pas convaincu. Il dissout bien la rouille, mais après le rinçage à l’eau, il faut protéger le métal sinon il s’oxyde de nouveau. Du coup j’avais cherché un nouveau produit et sur le site de Workshop Heaven j’ai acheté un kit  de différents consommables pour la rénovation ou l’entretien d’outils. Il s’appelle SHIELD TECHNOLOGY RUST REMOVER.

Je prépare donc le bain en mélangeant du produit coupé à de l’eau. 50ml de produit pour 1L d’eau. Et je plonge mes différentes pièces en plusieurs bains (pas assez de place dans le bac).

IMG_0316

2 heures plus tard et un léger coup de papier abrasif grain 220, voilà le résultat.

IMG_0320IMG_0321IMG_0322IMG_0328IMG_0329IMG_0330

Un mot à dire…………IMPECCABLE

Troisième étape les parties bois :

Elles sont aux nombres de trois. La poignée de la partie principale, le bouton et le tasseau guide. D’abord un ponçage léger.

Ensuite, j’applique au chiffon de la cire dure de chez ALFIE SHINE. Je l’avais déjà utilisée à plusieurs reprises sur des poignées de rabot ou alors des manches de limes. Il faut juste être patient pour qu’il durcisse. Comme c’est un produit à l’ancienne aucun accélérateur n’est présent dans ses composants. Mais le résultat est magnifique.

IMG_0342IMG_0346IMG_0345

On peut voir la différence après un premier passage de cire.

IMG_0344

Quatrième étape l’affutage des fers :

J’avais plongé aussi dans le bain les fers. Et avec un petit ponçage de finition toujours au grain 220, ils ressortent nickel. Voyer plutôt.

Avant

IMG_0323

Après

IMG_0324

Je ne sais pas comment ils avaient été affutés mais ils n’étaient pas du tout d’équerre.

Donc un par un sur le touret d’affûtage. Pierre et cuir

IMG_0325

Après un bout de temps, j’ai enfin fini ma série de 11 fers.

IMG_0331IMG_0332

Maintenant le fer à languette.Mais par rapport aux autres il est vraiment rouillé et la vis de la butée de profondeur est bloquée. Du WD 40 pour desserrer cette vis et je le passe au bain avec les autres fers qui me reste.

IMG_0327

Le fer à languette est maintenant prêt.

IMG_0348IMG_0349

Les fers de décoration qui me restait. Affutage aussi, mais par contre, je n’ai pas le matériel nécessaire pour affuter la partie arrondie. On verra plus tard.

IMG_0403

Et enfin, les inciseurs et le couteau à refendre. J’ai utilisé des petites limes diamantées.

IMG_0412IMG_0410IMG_0411IMG_0413IMG_0414

Cinquième étape la boite des fers : 

Pour la boite en bois qui contient les fers, je l’ai juste recollée et poncée. De plus j’ai gardé la feuille d’inscription d’origine.

IMG_0333

Voici le résultat après le ponçage et comme la cire était sortie j’en ai profité.

IMG_0347

Sixième étape le remontage : 

J’ai huilé toute la quincaillerie et ça fonctionne plutôt bien. Rien de compliqué, il faut juste remettre les pièces à leur place.

IMG_0337

Voilà le travail terminé.

IMG_0409IMG_0407

D’autres pièces, comme des butées de profondeur et des tiges plus grandes.

IMG_0415

Achat pendant la rénovation :

En cherchant sur Ebay d’autre Stanley 45, j’ai trouvé la notice en Angleterre de ce fameux rabot pour la modique somme de 6,83 euros. Dommage, c’était une réédition. Je l’ai traduite et elle est fort utile.

En réalisant une commande chez un fournisseur d’outils, j’en ai aussi profité pour acheter un fer de marque Veritas qui normalement se monte sur leur rabot multifonction. Dans la description, il disait que les fers du Stanley 45 s’adaptaient sur le leur. Je me suis dit que cela devrait marcher dans l’autre sens. Eh bien oui, il se monte dessus. Celui que j’ai pris en une mesure impériale (j’avais besoin pour un autre projet d’un fer de 1/8), mais on peut les acheter en mesure métrique. Et là c’est intéressant. La forme du fer n’est pas la même. Pour les petits, Veritas les a élargit sur le haut. Pour la solidité je pense, mais aussi on peut voir que celui d’origine (à gauche) n’a pas d’encoche pour le réglage de la hauteur du fer alors que le fer Veritas oui. (à droite)

img_0404.jpg

Conclusion :

Si j’avais su, je l’aurais rénové plutôt. Il est un peu compliqué à régler, mais ça sera plus facile avec la pratique. Les premiers essais sont concluants. Il ne pourrait pas remplacer une défonceuse, mais pour certains travaux il sera plus rapide. Et quel plaisir de l’utiliser. Ils avaient des idées à l’époque. En parlant de ça, j’estime son année entre 1910 et 1915. À partir de 1910, plus de motifs floraux et à partir de 1915, une vis de réglage est apparue sur le guide en bois. Mais je peux me tromper.

N’hésitez pas à partager, liker, commenter et abonner vous pour suivre le blog.

Merci

Nicolas

2 commentaires sur « Renovation d’un Stanley 45 »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s