Meuble pour serre-joints

Qui dit nouvel atelier, dit forcément nouvel agencement. J’ai pu récupérer beaucoup de meubles de l’ancien, mais pas tout. Je me décide à construire un meuble pour ranger les serre-joints. J’ai trouvé l’idée sur internet, mais les assemblages se font par vis biaise et le matériau utilisé est du contre-plaqué. Moi, j’utiliserai du bois massif et d’autres assemblages. Dans mon stock, j’avais mon vieil escalier intérieur en sapin que je vais utiliser pour ce projet.

Matériaux :

  • Limons et marches d’un vieil escalier
  • Colle à bois

Outillages :

  • Dégau-Rabot
  • Scie à ruban
  • Scie sur table
  • Varlope
  • Rabot de paume
  • Ciseaux à bois
  • Guimbarde
  • Wastringue
  • Scie à dos
  • Scie Japonaise
  • Différents guides
  • Serre-joints

Je commence par dégauchir la face.

Je mets perpendiculaire le côté par rapport à la face dégauchie à la varlope. Sur celui-ci on peut mettre un guide et cela devient un jeu d’enfant. Je vérifie avec l’équerre si tout est bon.

Vient ensuite le rabotage. J’ai passé beaucoup de temps et de vidage de tonneau pour arriver à enlever les traces des assemblages des marches. En tout cas mon système de prévenance de sac plein marche à merveille. (voir article https://layautewoodworking.com/2019/04/20/aspiration-datelier/)

Comme je travaille sans plan, je couperais au fur et à mesure les planches aux dimensions dont j’ai besoin.

Je m’attaque aux côtés du meuble qui seront profilés. Après plusieurs essais de traçage, je trouve celui qui me convient.

Le plus gros du débit se fera à la scie à ruban. Le jour d’avant, j’avais fabriqué un nouveau support pour le guide de lame. Des photos sont disponibles sur mon compte Instragram. 

Le reste se fait au wastringue. J’en utilise deux. Une avec la semelle plate et l’autre avec une semelle courbe. Cette dernière permet de bien épouser les courbes du profil. J’aurais pu utiliser la défonceuse avec un gabarit mais honnêtement pour deux pièces cela va plus vite.

Je m’occupe maintenant des rainures d’assemblage. Pour l’esthétique, elles seront arrêtées. J’en aurais quatre à faire et elles reprendront le même procédé. 

Une fois le traçage effectué, je scie en faisant attention à bien me mettre à l’intérieur du trait. Obligation de la mettre en biais pour éviter de scier la face avant.

Pour finir, j’alternerais ciseau à bois et guimbarde. Je fixe solidement la pièce à l’établi.

Pour la guimbarde, j’utilise deux fers. Un droit et l’autre en V. Ce dernier permet une meilleure finition pour les rainures arrêtées.

Et voilà la première réalisée. Encore trois autres mais le travail s’effectue assez vite.

Sur les plus grandes rainures j’utilise un ciseau à bois à lame courbe qui permet de travailler bien à plat sans être gêné par le manche.

J’ajuste la largeur des rainures avec un guillaume de côté. Mais ce travail peut-être réalisé au ciseau à bois et à mon avis beaucoup plus facile à travers fil.

Voilà les quatre sont réalisées et ajustées.

Une fois les mesures prises, je coupe les deux étagères.

Je trace et coupe une petite feuillure sur les côtés des étagères. Elles permettront de venir finir une fois dans la rainure.

La première servira de rack pour les serre-joints. Il faut que je réalise des entailles. Je commence par tracer au compas les espacements.

Ensuite, je perce des trous de 10mm. J’utilise un vilebrequin avec une petite adaptation d’un mandrin centrotec festool qui me permet d’utilisé mes accessoires de cette marque.

Et enfin, après avoir tracé une ligne de chaque côté des trous, je coupe les entailles. Je m’aide d’un guide aimanté pour queue droite. J’utilise une scie japonaise KATABA qui fonctionne à merveille avec ce type de guide. Pour faire cela, je m’installe sur mon établi haut qui est plus confortable pour ce travail.

Une fois fini, je fignole à la râpe le fond des rainures.

Au début, je voulais faire un fond à ce meuble, mais je n’en vois pas l’utilité. Par contre, je vais mettre deux travers sur l’arrière du meuble assemblé en queue d’aronde. Elles permettront de rigidifier l’ensemble et aussi pour la fixation murale. J’utilise un guide aimanté pour queue d’aronde toujours avec ma scie japonaise KATABA. 

Il me reste le dessus du meuble. Cette planche sera assemblée comme le reste. Pour l’esthétique, je la laisse dépasser sur le devant et de chaque côté.

Je réalise un chanfrein sur le devant de la planche au rabot de paume avec guide. J’aime bien cet ensemble, il me permet de réaliser des chanfreins facilement et rapidement. D’ailleurs, le guide est toujours monté dessus.

Après un assemblage à blanc, je colle le tout.

Pour plus de rigidité, je cheville la traverse arrière à l’étagère rack.

Je fabrique des renforts pour le dessous de l’étagère rack que je cheville aussi. Elles sont au nombre de trois et permettrons de solidifié cette partie. Elles reprennent le profil des côtés du meuble.

Une fois collé, je coupe les chevilles à l’aide d’une scie KUGIHIKI. C’est une scie à araser. Elle a la particularité d’être fine et sans trop d’avoyage ce qui permet de ne laisser pratiquement voir pas du tout de trace sur le bois.

Il ne me reste plus qu’à réaliser le ponçage final. Je ne mettrais pas de produit de finition. Il se foncera avec le temps. Je le fixe au mur et installe les serre-joints et accessoires dedans.

Conclusion :

Un meuble pour serre-joints qui les mettent en valeur avec un système de rangement basic. L’étagère est pratique pour mettre les accessoires. Les assemblages sont assez simples à réaliser. Effectivement, j’aurais pris des outils électriques, j’aurais gagné du temps, mais le plaisir n’aurait pas été le même. Cela serait à refaire, je ne prendrais du sapin. Il marque très vite. Quand, je réalisais les rainures à la guimbarde, cela m’a laissé des traces. Pourtant la semelle ne présente pas de défaut. Voilà le premier de fait et il me reste encore d’autres pour les outils à main. Le prochain sera pour les ciseaux à bois.

N’hésitez pas à partager, liker, commenter et abonner vous pour suivre le blog.

Merci

Arvi pa

Nicolas

2 commentaires sur « Meuble pour serre-joints »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s