Joinery Bench

IMG_2545

Dans l’ancien aménagement de l’atelier, j’avais une longueur de 6 m d’établi qui était à 1 m de hauteur. Pratique dans certaines situations, mais beaucoup moins pour le rabotage à la main. Je n’ai gardé que la table Festool MFT 3. J’ai récupéré un vieil établi de famille en chêne que j’avais utilisé à mes débuts. Il fait 80 cm de haut et il est parfait pour beaucoup d’applications. Mais étant grand, ça me cassait le dos pour l’utilisation des scies à main ou alors des ciseaux à bois. J’avais vu ultérieurement une vidéo sur You Tube d’un allemand qui avait fabriqué un Joinery Bench. C’est un petit établi d’environ 1 m 10 de hauteur. L’idée me plaisait beaucoup. Et je décide d’entreprend la construction du mien.

Matériaux :

  • Sapin en morceau de 80 mm x 60 mm pour l’ossature (reste de madrier de la construction de mon balcon)
  • Lamellé collé en chêne pour le plateau et la presse
  • Visse de presse

Outillages :

  • Scie sur table
  • Dégau-Rabot
  • Scie à onglets radiale
  • Domino
  • Scie à ruban
  • Perceuse à colonne
  • Défonceuse
  • Perceuse visseuse
  • Rabot à main

Réalisation :

Je commence par débiter mes madriers en morceaux de 85 mm x 65 mm à la scie sur table. Dégau / rabot et mise à longueur à la radiale. Je coupe une partie des pieds avant à la scie à ruban pour l’intégration de la presse. J’utilise la fraiseuse domino pour faire les assemblages. Je colle, serre-joints et séchage pour la nuit.

IMG_2501IMG_2503

Je coupe le plateau de lamellé collé en chêne à dimension plus un morceau pour le derrière de la presse. Je perce les deux trous pour le passage des visses de la presse à la perceuse à colonne. J’assemble au domino puis je colle.

IMG_2523IMG_2524IMG_2525

En attendant que la colle sèche, je perce des trous de 19 mm dans les pieds. Puis je m’attaque au plateau. Je perce deux rangées de trous de 19 mm de part en part que je finis à la perceuse. Je fraise ensuite deux saignées de 19 mm pour l’intégration de rails en T.

IMG_2527IMG_2528IMG_2529

Une fois collé, je visse le plateau à l’ossature. Ça commence à ressembler à quelque chose.

IMG_2530IMG_2531IMG_2532

Je coupe ensuite un morceau de lamellé collé pour la presse. Je lui fais deux biais à 45 ° et perce les deux autres trous pour la presse. Il ne me reste plus qu’à visser l’embase des tiges filetées. La finition se fait au rabot à main.

IMG_2534IMG_2535IMG_2536IMG_2533

Je rajoute un plateau sur le dessous.

IMG_2539

Utilisation :

Je vous montre en photos différentes utilisations de cet établi :

IMG_1730 (1)IMG_1731 (1)IMG_1735 (1)IMG_1736 (1)IMG_1737 (1)IMG_1738 (1)IMG_1741 (1)IMG_2551 2IMG_2552 2IMG_1742 (1)

Les accessoires :

Beaucoup sont disponibles sur le marché. Malheureusement pour aller avec la MFT 3, j’ai commencé en m’équipant avec des  accessoires pour trous de 20mm mais la référence reste pour des trous de 19mm.

En valet d’établi, j’ai pris un old school et un plus moderne.

Le premier est un valet GRAMERCY TOOLS fabriquant américain. Il est en acier et très solide.

IMG_1723 (1)

Le deuxième est un valet Veritas et pour éviter de taper dessus, il dispose d’une vis pour le serrage de la pièce.

IMG_1722 (1)

Ici le Wonder Pup et un Bench Dogs de chez Veritas. Deux trous sont prévus sur la tête ce qui permet de fixer un profil en bois pour serrer des pièces un peu spéciales.

IMG_1724 (1)IMG_1725 (1)IMG_1726 (1)

Et enfin avec les rails en T, cela permet de mettre par exemple un serre-joint Festool.

IMG_1727 (1)

Bien d’autres accessoires existent. Et on peut en fabriquer maison.

Conclusion :

C’est un petit établi très pratique et facile à fabriquer. Beaucoup utilisent une presse de type Moxon Vice. Il est dans la même veine que celui-là mais a poser sur l’établi principal. Cela peut-être une piste si nous manquons de place dans l’atelier. À l’usage, la presse frontale est un peu flexible. Je vais changer le morceau de lamellé collé par un morceau en massif. Indépendamment des applications que j’ai pu vous montrer en photos, il me servira pour de la sculpture sur bois et pour le travail du cuir. Cet été avec les chaleurs que nous avons eu, j’étais bien mieux au frais dans l’atelier et il me servait comme petit bureau. Je vais aménager le dessous avec des tiroirs et cela me permettra de stocker beaucoup d’outils ou gabarits en relation avec l’utilisation de celui-ci. Je pense déjà à m’en fabriquer un autre mais cette fois-ci pour chez moi.

N’hésitez pas à partager, liker, commenter et abonner vous pour suivre le blog.

Merci à vous

Nicolas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s