Fabrication d’un strop pour l’affûtage des couteaux de sculpture

Il y a quelques années, j’avais acheté des couteaux de sculpture de chez Flexcut. Je ne m’en étais pas vraiment servi faute de temps. Plus jeune, je me baladais toujours avec deux Opinels. Un pour sculpter et l’autre où je modifiais le manche. Soit ça forme, soit des décorations. Quand je suis à l’atelier, je préfère faire d’autres travaux. Alors je décide à investir mon salon pour sculpter au couteau. Je m’aperçois très vite que les couteaux ne sont pas bien affûtés. Je sais qu’un outil neuf doit être affuter, mais quand même. Cela ne m’a même pas enlevé un poil sur le bras. Alors quelle technique pour avoir un tranchant rasoir. Flexcut conseille d’utiliser leur pâte d’affutage que l’on appliquera sur du cuir. Un morceau de cette pâte était fourni avec les couteaux. Il me manque que le strop (pad d’affûtage) que je décide de le fabriquer.

Fabrication du strop:

Je choisis une chute de frêne que je prépare. Les dimensions sont de 550 X 90 mm. Je fais aussi en fonction du cuir que je possède.

Je trace la poignée. Pour cela, je m’aide d’un gabarit pour le dessin pour lui donner le galbe recherché.

J’enlève le plus gros à la scie à ruban.

Je commence le travail du galbe de la poignée avec une râpe Shinto. Je viens de recevoir un set de râpes de cette marque alors j’en profite pour les tester. Elles sont composées de 10 lames de scie trempées, courbées et rivetées ensemble pour produire une large surface de coupe. En raison de cette conception gaufrée, le colmatage est éliminé. Elles ont un côté pour le dégrossissage et un autre pour la finition.

Je change de râpe pour des modèles piqués main. Vraiment rien à voir pour la finition.

Je m’arrête une fois le galbe voulu.

Une petite finition au papier grain 220.

Je perce et chanfreine des deux côtés. Ce trou servira pour passer une lanière de cuir.

Je m’attaque au cuir maintenant. Cela m’arrive de travailler cette matière de temps à autre. J’ai donc toujours un morceau en stock. Je choisis du 3 mm d’épaisseur.

Pour encoller les deux matières, je les entaille pour avoir un maximum d’accroche.

J’utilise de la colle Néoprène. C’est de la colle contact. On enduit les deux parties et on attend que la colle soit sèche. Après y’a plus qu’a mettre en contact les deux parties. On fera bien attention de coller le côté fleur pour avoir le côté chair sur le dessus. Ce dernier est d’aspect pelucheux ou fibreux.

Je mets le tout sous presse.

Je fais ensuite le deuxième côté. Je rajoute un morceau de scotch pour avoir un marquage d’arrêt. Pour le premier, bah y’a fallu que racle l’excédant.

Pour éviter d’abimer les côtés et les avoir plus nets, je chanfreine le bord du cuir avec abat-carre. (outil pour le travail du cuir)

La finition des partis bois se fait à la cire de chez Alfie Shine. J’adore se produit, mais il faut de la patience pour qu’il sèche au minimum deux jours.

Le résultat vaut vraiment le coup.

Je coupe un morceau de lanières de cuir et l’accroche au manche. Indispensable pour pouvoir le pendre.

Après environ trois jours d’attente, je polis les partis bois avec un chiffon en coton.

Affûtage :

Maintenant que j’ai fabriqué mon strop, il va falloir l’utiliser. La pâte à appliquer dessus vient donc de chez Felxcut. C’est un mélange d’abrasifs d’aluminium et d’oxyde de titane qui offre un équilibre entre l’élimination agressive des aciers aux outils trempés et un poli miroir.

J’en applique une couche sur le cuir. Le produit est relativement facile d’utilisation et s’utilise un peu comme un crayon.

Voici le couteau à affuter. Celui-ci, c’est pour un usage général. La lame fait 38 mm avec une pointe arrondie.

Je cherche l’angle en positionnant le couteau sur le strop.

Je commence l’affûtage de gauche à droite sur une dizaine de passages. Et après, je fais l’autre côté. On peut voir que l’acier s’est déposé sur le strop. Pour la photo, j’ai enlevé ma main du couteau, mais on peut appuyer pour garder l’angle voulu.

Je fais quelques tests et reprends l’affûtage jusqu’à obtenir le tranchant qui me convient.

J’ai fait le strop assez grand pour pouvoir affûter d’autres tailles de couteaux. Des fois un simple passage au cuir permet de lui redonner un bon tranchant. Ici un Mora 120.

De plus, comme j’ai collé sur le deuxième côté un autre morceau de cuir, je pourrais l’enduire de pâte à polir pour par exemple les ciseaux à bois ou les lames de rabot.

Flexcut SlipStrop :

J’avais aussi pris cet accessoire pour affûter les petites gouges. Différentes formes sont moulées. Il possède un petit morceau de cuir sur le derrière. On peut bien entendu affûter les couteaux avec, mais la surface est assez petite.

Ici les différents profils.

Pour affûter les petites gouges, on commencera sur un côté et l’on fera rouler la gouge sur le cuir.

Pour le démorfilage, il suffit de prendre le bon profil sur le gabarit et de l’enduire de pâte. On aura juste à tirer vers soi.

Petit test et c’est parfait.

Conclusion :

Alors achat ou fabrication du strop. Pour moi, la question a été vite réglée. J’avais les matériaux nécessaires à sa fabrication. Beaucoup de modèles se vendent sur le marché et je pense que le plus important est la qualité du cuir. La poignée est en plus et ne servira qu’à différentes utilisations. L’affûtage cuir avec la pâte de chez Flexcut est nouveau pour moi. Mais je dois dire que je suis content du résultat. L’accessoire SlipStrop est très pratique et pourra même être pris pour aller dans la verte au vu de son format. Bon, je vous laisse, j’ai de l’affûtage qui m’attend…

N’hésitez pas à partager, liker, commenter et abonner vous pour suivre le blog.

Merci

Arvi pa

Nicolas

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s